Lexique

Amortissement

 

 

Capital restant dû

 

 

Différé de remboursement total

 

 

 

Différé de remboursement partiel

 

 

 

 

 

TAEG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prêt in fine

L'amortissement d'un prêt correspond à la partie du capital qui est remboursée à chaque échéance.

 

 

Partie de la somme empruntée qui reste à rembourser par l'emprunteur.

 

 

Il correspond à la période, au début du crédit, pendant laquelle aucun remboursement d'intérêts ni de capital est effectuée. Seuls les frais liés à l'assurance de votre prêt seront prélevés.

 

 

Le principe est le même que le différé total sauf que pendant cette période de début de prêt, vous rembourserez les intérêts liés au prêt ainsi que l'assurance. Il n'y a donc pas d'amortissement négatif et le capital restant dû reste inchangé au terme de ce différé.

Durant cette période, la partie des intérêts non payés viendra s'ajouter au capital restant dû.

 

 

Défini selon la méthode actuarielle, la Taux annuel effectif global permet de calculer le coût global du crédit. Il intègre :

  • les intérêts,
  • les frais de dossier, représentant généralement 1 à 1,5 % du montant du crédit,
  • l'assurance emprunteur obligatoire (risques liés au décès, à l'invalidité de travail...),
  • les frais de garantie,
  • les frais d'intermédiation.

À la différence du TEG, le TAEG prévoit d'intégrer en plus :

  • les frais de tenue de compte ou de prélèvement,
  • mes frais d'estimation du bien.

 

Le prêt in fine vous permet de ne rembourser que les intérêts du prêt. Le remboursement du capital ne se faisant qu'à la fin de la dernière échéance. Au départ plus élevé qu'un prêt classique, le prêt in fine associé à un investissement locatif devient beaucoup plus avantageux.

Il permet de déduire vos intérêts d'emprunts des revenus locatifs et de réduire votre imposition.